Actualités

Sanction de la Cedeao contre le Mali : Le Colonel Assimi Goïta appelle les Maliens à manifester vendredi.

Le Colonel Assimi Goïta après avoir répondu sévèrement aux sanctions de la Cedeao, appelle les Maliens à manifester vendredi. Dans un communiqué, la junte au pouvoir se dit néanmoins ouverte au dialogue. « L’heure est au rassemblement de tous les Maliens sans exclusive pour réaffirmer nos positions de principe et défendre notre patrie ».

La junte dit ne pas être présentement en mesure de respecter l’échéance prévue du 27 février 2022 pour organiser des élections. Ils ont demandé cinq années de plus, un délai « totalement inacceptable » pour la Cedeao.

L’institution sous régionale a durement sanctionné dimanche le projet de la junte de continuer à diriger le pays pendant plusieurs années et le manquement à sa promesse de tenir le 27 février des élections, ramenant les civils à la direction du pays.

L’embargo imposé par la Cedeao concerne sur les échanges commerciaux et les transactions financières, hors produits de première nécessité.
Frustré, le gouvernement a accusé « la Cedeao de s’être laissée instrumentaliser par des puissances extra-régionales… »

Pour rappel, les sanctions de la Cedeao ferment les frontières des États membres avec le Mali.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page