Le saviez vous

Santé: 6 aliments qu’il ne faut jamais laver avant de les manger

Pour des raisons d’hygiène, il est souvent préférable de laver ses fruits et légumes avant de les consommer. Mais cette règle est-elle valable pour tous ? On vous éclaire.

Les pommes, les tomates, la salade, ou encore le riz… Avant de vous lancer dans la préparation d’un repas, il y a un grand nombre d’aliments qu’il est recommandé de laver ou au moins de passer sous l’eau. Pour des questions d’hygiène, mais également pour les débarrasser d’éventuels résidus de pesticides, cette étape est même parfois incontournable. Pour autant, tous les aliments doivent-ils être lavés avant d’être cuisinés ou mangés ? En réalité, ce geste peut parfois être inutile, voire avoir l’effet totalement inverse à celui recherché. On vous explique.

Ne lavez jamais le poulet
Au top de la liste des aliments qu’il ne faut jamais laver, on retrouve le poulet. Si lorsque vous déballez votre poulet, il peut vous sembler primordial de le laver, sachez que vous faites fausse route. Le poulet cru est très fragile et contient déjà un grand nombre de bactéries dans sa chair. Lorsque vous le lavez, vous permettez aux bactéries de proliférer sur l’ensemble de sa surface. Or, ces bactéries ne sont pas toujours sensibles à la chaleur et pourraient ne pas mourir à la cuisson. Ce qui constitue un véritable souci sanitaire puisque que la prolifération bactérienne peut être à l’origine d’infections comme la salmonellose ou E. Coli. Si vous souhaitez vraiment nettoyer votre poulet avant de le cuire, préférez un rinçage au jus de citron ou au vinaigre.

*À noter que cela vaut également pour la viande en général qui, étant un produit frais, peut être directement mis à la poêle.

Ne lavez pas les œufs
Pour des raisons assez similaires à celles du poulet, il est fortement déconseillé de laver ses œufs. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la coquille des œufs n’est pas une barrière 100% hermétique. Elle est même plutôt poreuse. Lorsque vous lavez vos œufs, vous détruisez le film protecteur qui les recouvre. Or, lorsque la coquille mise à nue se retrouve au contact de l’eau, elle est sujette à une prolifération bactérienne. Là encore, il y a un risque de contamination à la salmonelle qui peut être facilement évité. Si votre œuf est un peu sale et que cela vous dérange vraiment, vous pouvez toujours frotter la coquille avec une petite brosse avant de le ranger ou de le casser pour préparer le petit déjeuner.

Interdiction de laver les champignons
Il n’est pas rare de se procurer des champignons au marché et de les trouver encore plein de terre. Or manger de la terre, cela ne fait pas vraiment envie. Le premier réflexe est donc de laver ses champignons à grande eau pour les débarrasser des saletés. Sauf que lorsque l’on lave des champignons frais, ils réagissent exactement comme le ferait une éponge à vaisselle : ils se gorgent d’eau. Malheureusement, une fois aqueux, ils deviennent fades et inintéressants dans une recette. En général, les champignons que vous achetez ont été pasteurisés et sont donc déjà plutôt propres. Vous pouvez tout de même couper le pied, pour éviter de vous retrouver avec de la terre dans l’assiette et brosser la tête pour éliminer d’éventuels résidus.

Ne lavez pas les oignons
Les oignons arrivent chez vous déjà bien protégés par une couche assez épaisse de peau. Avant de pleurer en coupant vos oignons en lamelles, vous devez les éplucher et mettre cette peau à la poubelle. C’est ce geste qui vous exempte de passer vos oignons sous l’eau. Toute la saleté qu’ils pouvaient contenir est restée collée sur leur surface extérieure et n’a donc eu aucun contact avec la partie comestible. Vous pouvez néanmoins les mettre sous ou dans de l’eau pour atténuer leur effet sur vos glandes lacrymales.

*À noter que cela vaut également pour les échalotes et l’ail.

Ne lavez surtout pas les avocats
Cachée sous sa peau noire et granuleuse, la chair de l’avocat est plutôt en sécurité. Sa peau est si dense qu’elle agit comme une barrière contre toutes les agressions extérieures et contre les pesticides. Ce qui rend le principe même du lavage inutile. Sans compter que si par mégarde de l’eau venait à pénétrer dans votre avocat et que vous le réfrigérez avant de le consommer, il y a de bonnes chances que la chair noircisse deux fois plus vite. Sautez donc la case évier pour cet aliment. Il suffit de le couper et de le dénoyauter pour profiter de ses saveurs en toute sécurité !

Inutile de laver les fruits dont on ne mange pas la peau
Exactement comme pour les oignons et l’avocat, un certain nombre de fruits arrivent chez vous encore protégés par leur peau. Cette dernière n’est pas comestible et doit donc être enlevée et jetée avant de pouvoir accéder au fruit. Ce qui fait que la partie que vous allez manger est entièrement saine, puisqu’elle a été préservée par sa peau de tous les potentiels danger extérieurs. Inutile donc de laver ses oranges, ses kiwis, ses melons, ses bananes ou encore ses mangues. Ces fruits sont très bien isolés des microbes et des pesticides par leur peau. Évidemment, si vous souhaitez le faire quand même, il n’y a aucun risque de développer des infections.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page