Le saviez vous

SANTE: ’’PLUS DE 60 % DES MALADIES INFECTIEUSES HUMAINES SONT D’ORIGINE ANIMALE » (EXPERT)

Plus de 60% des maladies infectieuses humaines connues sont d’origine animale, a déclaré, mercredi, Amadou Bassirou Fall, docteur vétérinaire et spécialiste national du programme One Health.

« One Health favorise une meilleure gestion des maladies zoonotiques car plus de 60% des maladies infectieuses humaines connues et 75 % des maladies émergentes sont d’origine animale’’, a-t-il dit.

Il s’exprimait lors d’un atelier de mise à niveau et d’engagement des organisations de la société civile sur le programmes de sécurité sanitaire mondial « One Health’’.

Ce programme vise une approche collaborative, multisectorielle avec une mise en œuvre sur le plan local, régional, national et mondial, pour obtenir des résultats optimaux en matière de sécurité sanitaire et de bien-être.

’Cette réflexion appelle à élargir les collaborations au-delà de l’implication traditionnelle du secteur médicale et vétérinaire en incluant d’autres disciplines notamment les sciences sociales, animales et surtout environnementales’’, a plaidé Dr Fall.

Selon lui, il s’agit aujourd’hui de lutter contre la résistance aux antimicrobiens et maladies infectieuses pour sauver l’humanité car ces zoonoses constituent une menace.

Il a fait savoir que le programme de sécurité sanitaire mondial a été initié en vue de « fédérer de manière coordonnée la gestion des risques sanitaires et biologiques découlant notamment des changements climatiques ».

« Il nous faudra des courroies de transmission parmi lesquelles, la société civile, les partenaires techniques mais également les réseaux sociaux et les médias pour pouvoir disséminer cette approche« , a-t-il souligné.

« Il est de notre devoir de veiller à la synergie et à la complémentarité des secteurs en charge de la santé humaine, animale, de la sécurité alimentaire nutritionnelle, etc« , a encore plaidé le docteur vétérinaire.

Il a souligné que la société civile, les organisations publiques et privées ont toutes un rôle essentiel à jouer plutôt que d’être considérées uniquement comme des bénéficiaires.

GIB/ASB/OID

Share

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page