Société

Sébikotane: L’Imam « infirmier » tue un bébé lors d’une circoncision !

PAR CATHY DIOUF

L’imam de la mosquée de Sébikotane. M. A. Fall est au cœur d’une rocambolesque affaire d’homicide volontaire. En effet, le mis en cause, au-delà de sa casquette d’Imam, travaille comme aide-infirmier. C’est dans le cadre de cette seconde activité qu’il a infligé des blessures à un bébé de 27 jours au cours d’une circoncision. Malheureusement, le bébé finira par rendre l’âme, suite à ses blessures.

Il a succombé, après son évacuation à l’hôpital de Diamniadio. L’autopsie effectuée a montré qu’il est décédé suite à une anoxie anémie. Ce matin au tribunal des flagrants délits de Dakar, le mis en cause a été jugé pour homicide involontaire et exercice illégal de la médecine.

Interrogé sur les faits, le prévenu a confié avoir étudié dans un centre médico-social. Après l’obtention de son diplôme d’aide-infirmier, il a servi dans un internat à Sébikotane où il gérait l’infirmerie, sous  la supervision d’un médecin. « J’ai circoncis le nourrisson à domicile. L’anesthésie locale a porté ses fruits. Il n’y avait aucune poche de saignement au moment où je mettais l’enfant à la disposition de sa mère. Quarante minutes plus tard, on m’a signalé qu’il a eu des complications. J’ai demandé son évacuation à l’hôpital. J’ai dû faire une erreur ce jour-là », a-t-il tenté de se dédouaner.

Finalement le tribunal a décidé de le déclarer coupable, avant de le condamner à six mois de prison assortis du sursis. Il faut souligner qu’il a passé sept jours en détention provisoire.

source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page