Actualités

Sort des patients et du personnel de Le Dantec : La Lsdh interpelle l’Etat

En rapport avec les remous liés à la fermeture pour la reconstruction de l’Hôpital Aristide Le Dantec, la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh) dit être « très pré-occupée par le respect de la dignité humaine, des travailleurs ». Dans un communiqué, l’organisation rappelle la directive des Nations Unies qui indique qui indique que « l’Etat a le devoir de garantir la bonne santé des populations en assurant une bonne prestation sanitaire dans ses services publics hospitaliers ». Alassane Seck et ses camarades exigent que « tous les malades qui ne trouveront pas de place dans leur lieu de transfert soient automatiquement pris en charge en urgence ». Ils ajoutent : « Nous exigeons que les malades qui sont dans des états critiques soient absolument transférés par ambulance et non laissés seuls à leurs accompagnants pour les acheminer dans les conditions qui peuvent leur être fatales ».

La Lsdh demande, par ailleurs, au directeur de l’hôpital de « veiller à ce que les employés ne soient pas envoyés en. chômage technique pour servir de prétexte à leur licenciement ». L’organisation appelle le gouvernement et le ministre de la Santé en particulier à « veiller à ce que le plan de redéploiement des services et personnels, soit respecté » dans une démarche inclusive avec tous les acteurs.

source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page