Actualités

Soupçons de Pots-De-Vin autour de contrats sous IBK: plus de 669 millions F Cfa traqués à Dakar

La Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) a épinglé l’entreprise sud-africaine Paramount group, qui était chargée de fournir des véhicules blindés maraudeurs et pièces de rechange à l’armée malienne, sous le régime d’Ibrahim Boubacar Keïta (IBK). Selon le journal Libération qui donne l’information ce mercredi, les fonds virés par ladite société dans le compte Diamond Bank Sénégal, estimés à 669.269.262 F Cfa, ont été bloqués suite à une discrète information judiciaire.

L’argent a été viré par le Malien Arouna Thiam, manager et directeur d’Atp Sarl, qui se dit être un mandataire pour le développement des affaires de Paramount au Mali.

En effet, deux virements avaient été reçus sur le compte signalé, les 19 et 28 janvier 2018, en provenance de la société sud-africaine active dans les secteurs de la défense, de la sécurité intérieure et « du maintien de la paix ».

Interpellé par la Centif, Arouna Thiam a expliqué que les fonds seraient les paiements des acomptes sur un marché de 1.000.000 Usd, entre l’Etat malien-sous IBK et Paramount pour l’acquisition d’équipements destinés à l’armée, la police et la gendarmerie.

À la suite d’une information judiciaire ouverte contre Thiam pour association de malfaiteurs et blanchiment de capitaux, les fonds en question ont été gelés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page