Actualités

#Tivaouane – «Nemeku Tour» de Ousmane Sonko : La paix et la sérénité ont prévalu

Contrairement à l’angoisse qui animait beaucoup de citoyens de la cité religieuse de Mame Maodo, par rapport à d’éventuels heurts, à l’annonce du «Nemeku Tour» du leader du Pastef, Ousmane Sonko, dès ce vendredi 11 novembre 2022, dans le département de Tivaouane (région de Thiès), le premier jour de cette tournée politique s’est déroulé dans la paix.

Par Cheikh CAMARA – Le leader du Pastef, qui compte passer plusieurs jours dans le département de Tivaouane, devra mettre à profit l’occasion de sa tournée politique pour recueillir les doléances des habitants des localités visitées. Dans la capitale de la Tijaniyya, ses militants ont tenu à rassurer : «Tout se déroulera dans le calme, la paix. Le syndrome de Thicky, dans le département de Mbour, avec les affrontements entre la garde rapprochée de Sonko et les habitants de cette localité, ne se reproduira pas chez nous. Nous avons pris toutes les dispositions pour que tout se passe dans la tranquillité.» Le Coordonnateur communal du Pastef à Tivaouane, Alioune Badara Mboup, par ailleurs vice-président au niveau du département, renseigne : «Notre leader compte sillonner toutes les 18 communes du département.» M. Mboup estime qu’«il ne s’agit pas de faire des meetings, des manifestations de grande envergure, mais le président Ousmane Sonko va se contenter de visites de proximité auprès de certaines familles religieuses, de dignitaires de la ville, aussi des militants, sympathisants et des corps de métiers». Alioune Badara Mboup, qui rappelle que «le programme concerne toutes les 18 communes du département», de préciser que «toutes les dispositions sont prises pour que notre Nemeku Tour se passe dans les meilleures conditions». Il a appelé tout le monde à «la sérénité et la paix», mais n’a pas manqué de condamner «la provocation de Thicky contre notre camp». A ses yeux, «ce qui s’est passé à Mbour est déplorable dans une démocratie». Aussi de remarquer que «c’est une énième forfaiture et des attaques contre le Pastef».

Dans la commune de Tivaouane, où le leader de Pastef a démarré sa tournée, un important dispositif sécuritaire était en place. On pouvait apercevoir les Forces de l’ordre en faction un peu partout dans la cité religieuse, au niveau du Commissariat central et de la gendarmerie, aussi des points stratégiques de la ville comme à l’intersection de la gare routière, au carrefour qui mène à Mboro, sur la route principale menant à l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy Dabakh.

Rappelons que ce sont quelques jours après un arrêt suivi de l’épisode de son audition par le Doyen des juges sur l’affaire Adji Sarr et l’arrestation de ses cinq gardes du corps, présentement sous mandat de dépôt suite aux incidents malheureux de Tchiky, dans le cadre même de cette tournée politique, que le leader du Pastef a entamé la reprise de son Nemeku Tour.

Dans la ville sainte, ce vendredi, Ousmane Sonko et sa délégation, après une matinée de visites dans la commune, ont été reçus par Imam Mansour Diouf, chez ce guide religieux, au quartier Ndoutte, où le leader du Pastef s’est vu offrir des exemplaires du Saint Coran et des tapis de prières.
Correspondant

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page