Société

TOUBA / Cheikh Bass Abdou Khadre dénonce la pratique du football et le nombre impressionnant de chiens dans la cité.

Profitant de sa rencontre trimestrielle avec les chefs de village et délégués et quartier de Touba, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre a carrément fustigé certains comportements nouveaux qui ont fait surface dans la cité religieuse. Il s’agit de la pratique du football et de la manie qu’ont certaines personnes à déambuler avec des chiens.

 » Le football est pratiqué dans presque tous les quartiers de Touba. Nous interpellons, à ce niveau, les chefs de quartier. Les chiens de garde sont aussi devenus visibles partout dans les rues. Ce n’est pas une tradition de chez nous… Ne pas stopper ces phénomènes peut changer la visage de Touba au fil du temps. » 

Il déplorera aussi la vente de maisons. « Le commerce de maisons est, par ailleurs, devenu fréquent. Touba est un titre foncier » dira-t-il, à ce propos.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page