Politique

UNE GROSSE ÉQUATION A RÉSOUDRE POUR LE PARTI REWMI

C’est à croire qu’il détient un parti politique, il est pourtant un président d’un mouvement social. A force de s’investir et investir dans sa base, il force le respect et draine des foules lors de ses activités à Thiès et devient le chouchou des populations de la commune de Thiès-Est.

Abdoulaye Dièye bouscule la hiérarchie devant des leaders du parti de Macky Sall et de Idrissa Seck, des responsables politiques hissés à des postes de responsabilité.
Spécialiste des sociétés de consignation et des transports maritimes, il transite et fonce entre les mailles des « bêtes » politiques. Il ne rechigne pas, le président du mouvement Siggui Jotna ne veut pas jouer les subalternes dans la ville très politique de Thiès.

« Nous sommes candidat pour les élections locales, de 2022 et rien ni personne ne pourra nous en empêcher », avait-il lancé lors d’une tournée politique dans la commune dont il veut devenir l’édile.

La phrase a retenti jusque dans les lambris dorés du conseil économique social et environnement avant d’atterrir sur la table d’Idrissa Seck. D’un ton « sec » Idy en fait part à son armée de la commune de Thiès Nord. « D’après mes enquêtes Abdoulaye Dièye est un candidat sérieux », aurait dit Idrissa aux trois candidats à la candidature de Rewmi.

Pape Bassirou Diop l’actuel maire, Saer Mangane et le premier adjoint au maire cheikh Lô sous les injonctions du président de Rewmi vont devoir sans coup férir accorder leurs violons très rapidement au risque de minimiser les chances de leur parti (Rewmi) sous les menaces du très populaire Abdoulaye Dièye le candidat sérieux, « l’équation à résoudre de Rewmi ».

Equation par ce que de potentiels militants et responsables de l’Apr « préfèrent » Abdoulaye Dièye à un candidat de Rewmi. Des coalitions en gestation et des leaders comme Talla Sylla qui devrait faire face à Yankoba Diattara en ville auraient promis de soutenir la candidature du président du mouvement Siggui Jotna pour conduire les destinés de la commune la plus importante et sur le point de vue de la démographie et sur le point de vue électoral.

Jusqu’au moment où ces lignes sont écrites le Rewmi d’Idrissa Seck n’a pas encore trouvé un candidat consensuel dans la commune de l’Est.
emedia.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page