Infos Coronavirus

Vaccination contre la Covid-19 : pas de perturbation malgré les manifestations

La campagne de vaccination contre la Covid-19 se déroule normalement. Elle n’a pas été perturbée par les manifestations de ces derniers jours. Au total, 66.768 personnes sont déjà vaccinées.

Dr El hadj Mamadou Ndiaye, Directeur de la Prévention au Ministère de la Santé et de l’Action sociale, a affirmé, hier, que la campagne de vaccination contre le nouveau coronavirus n’a pas connu de perturbation, malgré les événements de ces derniers jours. Joint au téléphone, il a révélé que 66.768 personnes ont déjà été vaccinées au Sénégal. Après la vaccination du Président de la République, Macky Sall, de son Ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, des guides religieux musulmans et chrétiens et certains leaders d’opinions, c’est autour des agents de santé de première ligne de se faire vacciner.

« Actuellement, nous vaccinons les agents de santé de première ligne, c’est-à-dire ceux qui sont plus exposés à la Covid-19 », a insisté Dr Mamadou Ndiaye qui a précisé que quelques personnes qui ont des comorbidités sont aussi vaccinées en même temps que le personnel de santé. « Les choses se passent bien parce que le taux de vaccination tourne autour de 70 % pour le premier passage. Il est satisfaisant » s’est réjoui le Directeur de la prévention. Il a rappelé aux bénéficiaires de la première dose qu’ils ont 3 semaines pour prendre une deuxième dose de vaccin Sinopharm.

« Cependant, les candidats peuvent venir avec deux voire trois jours de retard. Cela n’a pas trop d’impact », a signalé le médecin. Dr Mamadou Ndiaye a informé que le Sénégal recevra, dans la quatrième semaine du mois de mai, un autre lot de 1 million 104 mille doses de vaccins Astrazeneca de l’initiative du Covax. Il y a une dizaine de jours, notre pays avait réceptionné, dans cette initiative, 320.000 doses de vaccins qui seront bientôt mis à la disposition des médecins de régions et gouverneurs. « Si tout se passe bien, ces vaccins vont s’épuiser à la première quinzaine d’avril, le temps de recevoir les nouvelles doses pour poursuivre la campagne de vaccination », a expliqué Dr Ndiaye qui a informé que l’intervalle de la prise de doses d’Astrazeneca est 12 semaines.

Eugène KALY-lesoleil

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page