Société

Vélingara – Mamadou Diallo se donne la mort par pendaison : Les motifs inconnus

Mamadou Lamine Diallo, né en 1982 dans le village de Kollo, s’est donné la mort par pendaison dans ce hameau de la commune de Paroumba, non loin de la frontière sénégalo-guinéenne (Conakry). Les faits se sont passés avant-hier samedi. Le corps, sans vie, a été retrouvé dans la brousse proche, le cou attaché avec une corde sur une branche d’arbre, légèrement penché vers le sol, les bras ballants. Selon un proche parent du défunt, le pauvre est revenu de la Côte-d’Ivoire il y a juste 2 mois. Il a retrouvé son épouse et ses 4 enfants. On n’en saura pas davantage sur l’homme et le mobile de son acte. Ce qui est constant, selon les témoignages recueillis, il ne manifestait aucun signe externe de démence ou de maladie visible. Dans la matinée du samedi, jour du drame, il s’était rendu dans la ferme qui abrite le troupeau de vaches de la famille, en compagnie du berger, pour libérer les bêtes afin d’aller paître dans les champs. Selon le berger, rapporté par des proches, il a pris une corde de vache qu’il a mise dans un sachet noir. Sans dévoiler sa destination. L’horloge marquait plus ou moins 11 heures. Le corps sans vie est retrouvé dans la brousse, par les soins dudit berger, après la prière de 14 heures. Alertés, les gendarmes du poste de Pakour se sont rendus sur les lieux pour faire les constations d’usage. Le corps sera plus tard déposé à la morgue du centre de santé de Vélingara, chef-lieu de département. La dépouille mortelle est remise à la famille hier dimanche vers 12 heures. L’enterrement a eu lieu le même jour dans le village de Kollo.
Par Abdoulaye KAMARA – akamara@lequotidien.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page