ActualitésPolitique

Yewwi Asan Wi : Y’a-t-il un cas khalifa Sall ?

Il ne faut surtout pas se fier aux apparences. Depuis les remous consécutifs aux frustrations nées de la confection  des listes de candidatures pour les législatives de juillet dernier, tout semble rouler comme sur des roulettes à Yewwi Asan Wi. En conférence de presse avant-hier au siège de Taxawu Sénégal dont il est le chef de file, khalifa Sall était en plein milieu du présidium, distribuant la parole à tour de rôle, après avoir été le premier à intervenir. Bref,  il a tenu à la perfection son rôle de coordonnateur, faisant l’unanimité chez les leaders de Yewwi Asan Wi présents au siège de son mouvement. Aucun couac, aucune dissonance, aucun grincement de dent. Comme si tout le monde voyait d’un bon oeil le fait qu’il continue à assurer la coordination de la coalition près d’un an après la fin de son mandat. Or, si en apparence, tout semble allait bien dans le meilleur des mondes au sein de Yewwi, il en est autrement en coulisses. Et pour cause, il continue à assurer la coordination de Yewwi en violation flagrante de la charte qui régit ladite coalition. Laquelle dispose clairement que le mandat de coordonnateur est de trois mois non renouvelables. Autrement dit, c’est depuis le 2 décembre 2021 qu’il aurait dû passer la main à un des membres de la conférence des leaders. Ce qui n’a pas encore été fait près d’un an après la fin de son mandat au grand dam de certains membres de la Conférence des leaders qui voudraient le voir passer le témoin conformément aux dispositions réglementaires de Yewwi.

Pourquoi diantre, khalifa Sall s’éternise-t-il au poste de coordonnateur ? L’ancien Maire de Dakar prendrait-il un malin plaisir à trôner à la tête de la principale coalition de l’opposition ? Ou faudra-t-il le débarquer pour qu’il lâche enfin le poste ? En tout cas, si sa présence est encore tolérée, il n’est pas exclu qu’elle suscite à terme un vrai malaise au sein de la conférence des leaders dont certains membres considèrent qu’il est grand temps de respecter scrupuleusement la rotation prévue au poste de coordonnateur par  la charte de la coalition.

source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page