Accueil Actualités Medina Gounass: Le gouvernement appelle au calme

Medina Gounass: Le gouvernement appelle au calme

0

Le gouvernement sénégalais réitère son appel au calme et à la retenue suite au différend opposant deux communautés de Madina Gounass, une cité religieuse du département de Vélingara, dans la région de Kolda (Sud), assurant qu’il restera ‘’intransigeant contre les fauteurs de troubles, de quelque bord qu’ils soient’’.

‘’Le gouvernement réitère son appel au calme et à la retenue afin de sauvegarder la paix sociale; mais il restera intransigeant contre les fauteurs de troubles, de quelque bord qu’ils soient’’, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique reçu à l’APS.

Le ministère en charge du Culte rappelle que ‘’de graves incidents ont opposé ce lundi 17 juin 2024, deux communautés dans la cité religieuse de Madina Gounass, dans le département de Vélingara, région de Kolda’’.

Cette situation déplorable a malheureusement conduit à la mort d’homme et occasionné une vingtaine de blessés, déplore-t-il.

Le gouvernement s’incline pieusement devant la mémoire de la personne disparue et présente les condoléances de la Nation, à la famille éplorée et aux deux Khalifes.

Les blessés ont été bien pris en charge au centre de santé de Madina Gounass et au Centre hospitalier régional de Tambacounda, fait savoir le communiqué, ajoutant que beaucoup d’entre eux sont déjà retournés chez eux.

Dans le même sillage, souligne le texte, l’Etat a pris toutes les dispositions utiles et nécessaires afin de garantir la sécurité et le bon ordre dans la cité religieuse de Madina Gounass.

À cet effet, il a été procédé à des interpellations et une enquête a été ordonnée, afin que le droit soit dit dans toute sa rigueur, informe le ministère de l’Intérieur.

Arrivé dans la cité religieuse au lendemain des affrontements, le ministre de l’Intérieur, Jean-Baptiste Tine, a rencontré les khalifes généraux de Madina Gounass, Thierno Amadou Tidiane Ba, et du Fouladou, Thierno Mounirou Baldé.

M. Tine a souligné qu’à la suite de ces événements, une enquête sera ouverte et une rencontre avec les deux guides religieux sera organisée ‘’très prochainement’’ à Dakar pour trouver une solution définitive au différend opposant les deux communautés.

APS

Article précédentBDF plaide pour la production de vaccins en Afrique : « son industrie des vaccins fournit à peine 0,25% de l’offre mondiale… »
Article suivantEscroquerie Foncière : Rebondissement dans l’affaire Doro Gaye …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici