Infos CoronavirusPolitique

Aïssata Tall Sall, ministre des Affaires étrangères et maire de Podor : «Obtenir ce vaccin a été une bataille de longue haleine»

lequotidien

Madame le maire de Podor et par ailleurs ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a tenu à être présente au démarrage de la campagne de vaccination dans sa commune, aux côtés des autorités administratives, politiques, religieuses et sanitaires. A la préfecture de Podor qui a abrité la cérémonie ce vendredi, Aïssata Tall Sall a tenu à communiquer sur les efforts consentis par le président de la République pour disposer des vaccins. Ainsi, elle dira : «Ce n’est pas évident que nous ayons ce vaccin. Ça a été une bataille de longue haleine. J’étais avec le Président Macky Sall à un forum international à Paris où il s’est adressé aux grandes puissances du monde en leur disant qu’il n’accepterait pas lui, président de la République du Sénégal, qu’on fasse vacciner les populations des pays développés et laisser celles des pays en voie de développement.»
Mme Aïssata Tall Sall s’était fait vacciner au ministère de la Santé mardi, lors du lancement de la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus. Mme le premier magistrat de la ville de Podor a aussi révélé : «Le département de Podor est au diapason de ce qui se fait à l’échelle nationale, car nous sommes en train d’inaugurer la première série de vaccination destinée aux populations cibles.»
Le département de Podor a reçu pour ses deux districts sanitaires (Podor et Pété) 1 356 doses de vaccin contre le Covid-19. Pour le démarrage officiel de cette campagne de vaccination destinée au personnel de santé et aux personnes cibles, ce sont les autorités départementales qui ont été les premières à être vaccinées.
Pour lancer un signal fort aux populations, l’imam ratib de la grande mosquée de Podor s’est fait piquer. Le chef religieux a formulé des prières pour la réussite de cette campagne de vaccination et l’éradication de cette pandémie.
Le président du Conseil départemental n’était pas en reste pour la prise du vaccin. Mamoudou Dia n’a pas manqué de préciser : «Le vaccin est utile et nécessaire et nous sommes tenus de nous vacciner pour pouvoir reprendre nos activités normalement. Madame le maire a tenu à être présente à cette cérémonie, elle qui s’est déjà vaccinée à Dakar ainsi que le chef de l’Etat le jeudi.» Il poursuit : «J’exhorte les porteurs de voix comme l’imam ratib, qui a été le bel exemple, et les jeunes à sillonner le département pour la sensibilisation en vue d’une participation massive des populations à la campagne de vaccination et du respect des mesures barrières.»
D’autres autorités présentes à cette cérémonie ont pris leur première dose de vaccin. Le personnel de santé du département en entier suivra après.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page