ActualitésReligion

Après la série de manifestations: Les familles religieuses appellent à consolider la paix

Le rôle des familles religieuses a été déterminant dans l’apaisement de la tension qui couvait dans le pays la semaine dernière. Loin de baisser la garde, les représentants des familles religieuses appellent à consolider ce climat de stabilité.

Après avoir un rôle important dans la stabilisation du climat social suite aux manifestations nées de l’affaire opposant le député Ousmane Sonko à la jeune masseuse Adji Sarr, les émissaires des khalifes généraux du Sénégal et de Présence Chrétienne, se sont réunis hier pour un suivi de la situation. Dans une note dont nous avons reçue copie, les khalifes et les autorités de l’Église remercient toutes les populations sénégalaises et toutes les composantes de la nation pour avoir écouté et entendu leurs messages du dimanche 07 mars 2021 et du lundi 8 mars pour le retour à la paix des cœurs et des esprits. Cependant, même s’ils disent apprécier à sa juste valeur, la disponibilité des uns et des autres, parties prenantes de cette crise, à accepter leurs conseils et à s’inscrire dans une dynamique de tempérance pour le retour à la normale, les émissaires appellent «à consolider ce calme noté depuis lors. Ce, pour favoriser une paix durable et permettre de préserver les bases de la concorde nationale qui a toujours été la marque de fabrique de l’exception sénégalaise».

Poursuivant, le document relève qu’étant donné les difficultés sanitaires, économiques et sociales, et les risques qui pèsent sur la stabilité du pays dans un environnement régional perturbé, les khalifes généraux du Sénégal et les autorités de l’Église, exhortent également les acteurs politiques et les citoyens à poser des actes allant dans le sens d’une paix durable. Par ailleurs, souligne la même source, les khalifes et autorités religieuses de ce pays, après avoir présenté leurs condoléances, remercient «le Chef de l’État pour son écoute et l’encouragent à poursuivre les efforts dans la voie de l’apaisement qu’il a entreprise, non sans réitérer leurs remerciements aux cadres et organisations de la société civile et de l’opposition et les invitent également à poursuivre le travail déjà entamé dans le sens de la pacification».

Serigne Mansour Sy CISSE lesoleil.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page