Politique

Barthélémy Dias après sa libération : « Demain, je sortirai pour voir si ce commissaire va m’arrêter ! Je vais battre campagne à mes risques et périls »

Le maire de la commune de Mermoz Sacré-Cœur a été interpellé ce mercredi par la police de Dieuppeul suite à son déplacement pour aller à la rencontre des populations de Dakar dans le cadre de ses activités, « Dokh Mbokk ».

Furieux de voir au moment où il lui est refusé de faire ce qui est accepté à l’autre candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar, Barthélémy Dias, s’est déchaîné sur le commissaire de Dieuppeul qu’il accuse toutes griffes dehors. « Je ne peux permettre à ce soit disant commissaire de m’arrêter dans la commune que je dirige, pour me dire que je n’ai pas le droit de me déplacer en cortège. C’est simplement inacceptable. Qu’il sache alors qu’il va m’arrêter tous les jours car, je me déplace par cortège. Demain, je sortirai de chez moi et on verra s’il est le commissaire de Dieuppeul ou moi je suis le maire de Mermoz Sacré-Cœur. Je prendrai toutes les dispositions pour voir si je serai arrêté ou pas. Je suis le maire de cette commune je n’accepterai plus qu’on m’arrête dans ma commune » tonne le maire de la commune de Mermoz Sacré-Cœur au cours d’un point de presse juste après sa libération.

D’un doigt accusateur, Dias Fils se défoule : « je sais que c’est un prétexte pour nous empêcher d’aller vers les populations. Je devais faire plusieurs sites aujourd’hui à Dakar. Mais qu’ils sachent que demain nous serons dans la rue et personne ne m’arrêtera » prévient encore le maire Barthélémy Dias qui ne décourage pas et qui compte bien organiser son meeting au terrain Khaar Yalla de Grand Yoff après bien évidemment des rencontres avec les populations de Dakar qu’il compte voir massivement le jour de cette cérémonie d’investiture.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page