Actualités

Basket – Nba Academy Africa féminin : Les campeurs au siège de la Bal – Lequotidien

Les campeurs de la Nba Academy Africa féminin ont effectué une visite au siège de la Basketball Africa League, ce lundi. Accueilli par le président, Amadou Gallo Fall, les campeurs ont pu visiter le siège et profiter d’un moment d’échange avec l’ancien pivot de la Nba, Joakim Noah, et avec l’équipe de la Bal.

Par Woury DIALLO – A Saly depuis ce lundi, dans le cadre de la quatrième édition du camp de la Nba Academy Africa, les pensionnaires ont effectué dans l’après-midi, une visite au siège de la Basketball Africa League (Bal), aux Almadies. Une occasion pour les 25 jeunes pensionnaires venues de 11 pays africains, d’échanger avec le président de la Bal, Amadou Gallo, mais aussi avec l’ancien international français et pivot de la Nba, Joakim Noah.

«Il est extrêmement important de rester constant dans nos démarches depuis le début. Tous nos programmes de développement sont exécutés de manière équitable, aussi bien pour les garçons que pour les filles. Il y a énormément de talents sur le continent. Ce programme en est à sa quatrième édition et va continuer à se développer. Nous sommes très heureux de les accueillir dans nos bureaux à la Basketball Africa League pour échanger avec elles et avec toutes les personnes présentes dont Joakim Noah», s’est réjoui le président de la Bal.

La Bal au féminin en gestation
Des opportunités pour les filles qui ont toujours existé avec la Basketball Without Borders (Bwb). D’ailleurs, sur ce chapitre, M. Fall n’écarte pas l’idée de la création de la Bal version féminine.

«On reçoit beaucoup de questions par rapport à l’événement de la section féminine de la Bal, mais ça va venir parce qu’il y a énormément de talents, mais aussi d’envie, de la passion pour ces jeunes filles de jouer au basketball. En partenariat avec la Fiba, on est là pour nourrir ces envies, créer des opportunités pour que les filles puissent continuer à jouer au basket au haut niveau», a promis M. Fall.

«Très fier» d’être aux côtés de son «frère» Amadou Gallo Fall, l’ancien joueur de la Nba se réjouit de prendre part à l’événement.

«Pouvoir être là, c’est vraiment spécial pour les filles. On a parlé des violences contre les filles. Ce n’est pas un problème que pour les femmes, on parle des droits de l’Homme. On est tous ensemble pour parler des choses importantes, même si on utilise le basket. Les valeurs dans le basket sont les mêmes», dira Joakim Noah. Avant d’ajouter : «quand on parle de leadership, on parle de confiance en soi même. En Afrique, les femmes sont timides. Est ce qu’on peut être timide quand on joue devant 20 000 personnes ?», s’interroge l’ancien pivot de la Nba, membre du Fonds d’investissement de la Nba Africa. «Ce sont nos lionnes et il faut qu’on leur montre qu’on est fiers d’elles et que le futur brille pour elles, autant que les hommes», a indiqué Joakim Noah.

A noter que parmi les anciennes championnes présentes pour ce camp, on peut citer l’entraîneure-cheffe de Seattle Storm et responsable des opérations féminines de basket-ball, Noelle Quinn, Astou Ndiaye, Hamchétou Maïga-Ba, Taj McWilliams-Franklin, Arike Ogunbowale ou encore Jasmine Thomas.

Pendant quatre jours, les campeurs et les entraîneurs doivent participer à des programmes de compétences de vie et à des séances de développement du leadership.

Lancé en 2018, le programme féminin de la Nba Academy est une série de camps pour les meilleures basketteuses dans le continent africain, mais aussi en Australie, en Inde ou encore au Mexique.

A noter que huit anciennes participantes au Camp se sont engagées ou ont fréquenté des écoles de la Division I de la Ncaa aux Etats-Unis.
wdiallo@lequotidien.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page