Actualités

BOCAR SAMBA DIÈYE REMPORTE UNE BATAILLE CONTRE LA CBAO

Selon les avocats de l’opérateur économique Bocar Samba Dièye, la Cour suprême a annulé le protocole d’accord qui liait le commerçant et la CBAO. Face à la presse, hier, ils ont révélé que cette décision de la Cour suprême est une grande victoire pour leur client. Ainsi, l’affaire est renvoyée à Thiès pour une annulation définitive. Et le délibéré est attendu le 31 mars 2020.

« Bocar Samba Dièye a été abusé par la CBAO qui lui a fait signer un protocole d’accord sans que le contenu ne lui soit explicité, en violation de l’article 20 du Code des obligations civiles et Commerciales », s’est désolée Me Awa Guèye. Poursuivant la robe noire note que « la CBAO a vendu les immeubles de Bocar Samba Dièye, tout en sachant que ce dernier ne leur devait absolument rien.

Ce contentieux financier qui oppose le commerçant et la CBAO a démarré en 2008, selon le président de l’Association des clients et sociétaires des institutions financières (ACSIF), Famara Ibrahima Cissé. Selon lui, quand « un usager s’engage dans une banque à recevoir une telle somme (5 milliards de F CFA), la banque devrait avoir un justificatif, en l’occurrence la traite. Jusqu’à présent, la CBAO n’a pas une traite valide ».

Vous pouvez réagir à cet article

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page