Société

Casamance : Un corps sans vie découvert dans un champ, l’armée indexée

En Casamance, la découverte du corps sans vie d’un jeune homme dans son champ suscite beaucoup de polémique à Néma Dioumaré, dans la commune de Djibidione.

Les proches de la victime accusent l’armée de l’avoir abattue lors d’opérations de sécurisation, selon la Rfm. Mais les autorités militaires démentent catégoriquement des pertes en vies humaines dans les échanges de tirs.

Opération de sécurisation
Depuis le 26 janvier 2021, l’armée sénégalaise a lancé une vaste opération pour venir à bout des dernières places fortes du mouvement casamançais. Trois de ses bases ont été attaquées dans le secteur de Sikoum et de la forêt de Blaze. Une région située à l’extrême sud du Sénégal, à la frontière de la Guinée-Bissau. L’aviation et l’artillerie ont été mises à contribution, faisant fuir les rebelles.
senego

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page