Infos CoronavirusLe saviez vous

PALUDISME : UNE HAUSSE DE 20% AU SÉNÉGAL, ENCORE LA COVID

La journée mondiale de lutte contre le paludisme est célébrée, ce dimanche, 25 avril. Au Sénégal, une hausse d’un peu plus de 20% est notée. Elle est accentuée par l’impact de la Covid-19.

FORCE INCIDENCE À KÉDOUGOU
A Kédougou, 1293 personnes présentent des cas graves et 60 parmi elles sont décédées. Une situation expliquée par la psychose liée à la Covid-19. Ainsi, le taux de mortalité est passé de 14%, en 2019, à 26%, en 2020.

Ces trois derniers mois, la région a enregistré plus de 3000 cas, d’après les statistiques fournies par le superviseur des soins en santé primaire et point focal du paludisme, Dr Issa Hann, sur Radio Sénégal.
Il précise que parmi ces patients, 820 ont moins de cinq ans, et 170 sont des femmes enceintes.

Concernant la mortalité, deux décès ont été enregistrés, pour le premier trimestre 2021, dont un chez les moins de cinq ans. Alors qu’en 2020, 60 victimes ont été recensées du fait du recours tardif aux soins des malades.

HAUSSE DE LA LÉTALITÉ HOSPITALIÈRE
Par rapport à la situation en 2019, le district sanitaire de Touba est retourné dans la zone rouge avec une recrudescence des cas en 2020. Au-delà du contexte de Covid-19, une pluviométrie abondante et un recours tardif aux soins de santé sont, entre autres, les raisons évoquées.
Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), chaque année, on dénombre plus de 200 millions de nouveaux cas de paludisme, « une maladie évitable et traitable ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page