Actualités

Cheikh T. Youm du Pur sur la décision du Parquet : «Le procureur n’y a aucune compétence, mais le Bureau de l’Assemblée»

Par Abdou Latif MANSARAY – La décision du procureur de la République concernant l’agression de la députée, Amy Ndiaye Gniby, n’agrée pas, pas du tout, le responsable national chargé de la stratégie, de la vie politique du Parti de l’unité de rassemblement (Pur). Cheikh Ahmed Tidiane Youm a hier laissé entendre qu’aujourd’hui on est «censé être dans un Etat de droit. Le procureur n’a aucune compétence pour cette affaire. C’est le Bureau de l’Assemblée nationale qui est compétent. Mais comme vous le savez, depuis plusieurs mois, vous avez eu à constater comme moi que le procureur s’est permis de s’autosaisir et d’arrêter des députés sans pour autant que leur immunité ne soit levée». M. Youm s’exprimait aux Parcelles assainies où les responsables et militants du Pur s’étaient donné rendez-vous dans le cadre d’une redynamisation de leur structure au niveau national.

«Macky pourrait même quitter le pouvoir avant la Présidentielle» 
Revenant sur les incidents qui ont eu lieu à l’Assemblée nationale, Cheikh Ahmed Tidiane Youm dira : «Ce qui s’est passé à l’Assemblée nationale, tout le monde l’a suivi. Le Parti de l’unité de rassemblement est un parti qui prône des valeurs, qui est ancré dans des valeurs comme nous l’a inculqué le président Serigne Moustapha Sy. Donc, ce ne sont pas certaines personnes qui vont ternir l’image du parti. Ce qui s’est passé, nous l’avons vu et ça ne date pas de la semaine dernière. C’est un processus qui a commencé depuis très longtemps. En 2024, Macky Sall va quitter le pouvoir. Il se pourrait même bien avant l’élection présidentielle.»
Pour ce responsable, aujourd’hui le pouvoir va tout faire pour ternir l’image de la Coalition Yewwi askan wi (Yaw), y compris le Pur. «Les Sénégalais ont vu et entendu ce qui s’est passé à l’Assemblée nationale. Et aujourd’hui, notre parti est un parti très bien organisé au niveau du territoire national. La violence physique est bannie, ça ne doit pas être instauré à l’Assemblée nationale. Mais il y a la violence verbale, qui est plus douloureuse. Insulter une personne, sa famille, son chef religieux et tous ses proches, ce n’est pas sérieux. Il faut qu’on se dise la vérité», fait savoir M. Youm.
Cheikh Ahmed Tidiane Youm annonce qu’«une tournée nationale sera organisée dans les prochaines jours». «Nous aurons comme thématique qui sera abordée par notre conférencier, l’éthique en politique, qui est extrêmement importante. Puisqu’aujourd’hui le Pur invite les Sénégalais à faire la politique autrement, à mettre l’éthique au cœur de tout acte politique.»
Par ailleurs, les responsables du Pur se sont aussi prononcés sur la vie et la santé du parti.
latifmansaray@lequotidien.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page