Actualités

Feu sur l’asphalte

En attendant le Grande Guerre que l’on nous a promis avant-hier à Keur Massar, certains acteurs de la société ont engagé leur Mortal Kombat. Les transporteurs en grève semblent si désespérés qu’ils attaquent ceux qui ne respectent pas le mot d’ordre. Tout simplement parce que, une semaine après la grève, les effets ne s’en ressentent pas beaucoup dans les grandes villes. Or, pour les grévistes, le manque à gagner commence à devenir insupportable. Mais pourquoi l’Etat ne fait jamais montre de la même fermeté lors des grèves des enseignants ?

L’article Feu sur l’asphalte est apparu en premier sur Lequotidien – Journal d'information Générale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page