Société

GRÈVE À TOUBA – Les charrettes dictent leur loi… Un projet de représailles contre les récalcitrants étouffé par…

Ils n’étaient pas dans leurs véhicules mais ils étaient, quand-même dans les rues . Les transporteurs ne voulaient, pour rien au monde, laisser libre circulation aux défaillants. La présence des policiers aura permis de faire échouer l’intifada qui se préparait. L’essentiel des écoles de Mbacké n’ayant pas fonctionné, les charrettes ont profité de la situation pour dicter leur loi. La grève des transporteurs a connu un succès fort entre Touba et Mbacké.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page