Accueil Economie La Bceao note un taux de dépréciation de 7,3% au 1er trimestre...

La Bceao note un taux de dépréciation de 7,3% au 1er trimestre 2023

0

Selon la Bceao qui donne l’information, cette détérioration de la qualité du portefeuille de crédits des Sfd est liée à la hausse des crédits en souffrance dans un contexte de baisse de l’encours total des crédits. Toutefois, en glissement annuel, une amélioration du taux brut de dégradation du portefeuille est notée par rapport au niveau relevé en mars 2022 (8,5%).

«A fin mars 2023, 15 institutions de microfinance sont sous administration provisoire : 6 au Bénin, 1 au Burkina, 1 en Côte d’Ivoire, 1 au Mali, 3 au Niger, 1 au Sénégal et 2 au Togo. Le nombre de structures sous administration provisoire ressortait également à 15 le trimestre précédent. Un an plus tôt, il s’établissait à 12 », informe la Bceao. Au total, la dynamique positive d’évolution des indicateurs d’activités des Sfd se poursuit à l’instar des années précédentes. Toutefois, la maîtrise du risque de contrepartie demeure une nécessité pour consolider les acquis. 
Adou FAYE

Article précédentCampagne internationale de dénonciation, recours contre «la politique répressive»… : F24 maintient la pression sur le gouvernement
Article suivantAfrobasket féminin «Kigali 2023» : les «Lionnes» en route pour la reconquête du titre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici