Politique

Macky avertit ses Directeurs généraux… « Ce sera tolérance zéro »

Le président de la République veut soumettre les structures intervenant dans le programme d’urgence pour l’emploi des jeunes, à un contrat de performance qu’elles et leurs dirigeants devront scrupuleusement respecter.

«Il sera proposé des contrats de performance que l’Etat signera avec les structures impliquées dans l’exécution du programme d’urgence selon une gestion axée sur le résultat. Cela veut dire que la Der, l’Anpej, 3fpt, Anida, Adepme devront signer un contrat de performance très clair avec des objectifs fixés», a indiqué le chef de l’Etat lors du conseil présidentiel hier jeudi.

Ainsi, ces structures seront obligées d’atteindre leurs objectifs. Au cas échéant, leurs dirigeants peuvent être limogés ou leurs financements réduits: «Les performances de chaque structure détermineront la mobilisation de ressources qui lui seront affectées au titre du programme ou la présence des dirigeants à la tête de ces structures. Et ce sera valable pour leur tutelle. Puisque je me suis engagé devant la nation et devant la jeunesse. Donc ce sera la tolérance zéro en matière de lenteurs et de bureaucratie, il n’y aura aucune exception», a prévenu le président.
igfm

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page