Actualités

Macky et Sidiki Kaba « s’étaient opposés à la poursuite des enquêtes de la Crei…”

Lors de son passage à l’émission Grand Jury du dimanche dernier, Madiambal Diagne s’est prononcé sur la sortie récente du procureur Alioune Ndao, soulignant, entre autres, qu’il avait présenté une liste de 25 personnes à poursuivre, mais que finalement il n’a presque rien fait. Des propos qui ne sont pas du goût de l’ancien procureur spécial près la Crei.

Le premier mensonge de Madiambal a consisté à dire que lors de ma conférence de presse du 5 novembre 2012, j’avais brandi devant les journalistes une liste de 25 personnes à poursuivre. Ceci est totalement faux. En effet, je n‘ai jamais présenté une telle liste devant la presse. Ce qui s’est réellement passé, c’est qu’avant cette conférence de presse, j’avais saisi la gendarmerie de sept (7) ordres d’enquête concernant autant de personnes”, assène-t-il. Et de citer les personnes qu’il avait visées à l’époque, à savoir Karim Wade, Omar Sarr, Madické Niang, Samuel Sarr, Abdoulaye Baldé, Tahirou Ndiaye et Mamadou Ndiaye dit Doudou. “Le jour de cette conférence de presse, je me suis limité à informer les journalistes présents de l’ouverture de ces enquêtes contre ces 7 personnes”, précise-t-il.
Ne décolérant pas contre l’administrateur du groupe Avenir communication”, le procureur Ndao soutient que contrairement à ce que dit Madiambal Diagne, il était sur des dizaines de dossiers au moment de son limogeage. Et de noter que cette quarantaine d’enquêtes, il n’a pu malheureusement mener à bout que quatre : les dossiers Karim Wade et Tahirou Ndiaye, Aïda Ndiongue et Abdoulaye Baldé. Mais il s’empresse de souligner que cela n’est pas de sa faute, mais c’est du “fait d’une décision du président Macky Sall et de son ministre de la Justice de l’époque, Sidiki Kaba”. Qui, révèle-t-il, “s’étaient opposés à la continuation de ces enquêtes”.

Avec L’As

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page