Actualités

Nioro Du Rip – Face à l’érosion des sols et la rareté des pluies : L’Etat parie sur la Régénération naturelle assistée

Vu l’impact des changements climatiques, il est essentiel de faire participer les populations aux opérations de sauvegarde des écosystèmes. En les initiant à la stratégie Régénération naturelle assistée (Rna), les autorités tentent de faire revenir les arbres dans les champs, pour fertiliser de manière naturelle, les sols au niveau des champs, ramener l’abondance des pluies et freiner l’érosion.

Par Laity NDIAYE – Avec les changements climatiques, les populations sont obligées d’avoir une culture environnementale. Les services des Eaux, forêts et chasse de Nioro, qui ont organisé une caravane de sensibilisation sur l’importance de la Régénération naturelle assistée (Rna), tente d’y parvenir. «A travers cette caravane, nous voulons faire revenir les arbres dans les champs, pour fertiliser de manière naturelle, les sols au niveau des champs, ramener l’abondance des pluies et freiner l’érosion. Des aspects très importants sur lesquels on doit se focaliser pour que demain, les champs puissent produire abondamment avec de meilleurs rendements», explique capitaine Dièye, chef de secteur des Eaux, forêts et chasse de Nioro. En présence de l’Inspecteur régional des Eaux, forêts et chasse de Kaolack, le commandant Dame Diop, la caravane a fait escale dans plusieurs villages, notamment Darou Salam, Taïba Niassène et Paoskoto, ainsi que d’autres communes du département de Nioro du Rip. Cette action s’inscrit dans le cadre du programme «Les arbres pour reverdir l’Afrique : inverser la dégradation des terres en développant l’agriculture en feuilles persistantes» Il faut savoir que la première partie de ce programme, mis en place par l’Ong World Vision, mis en œuvre à Kaolack, Fatick et Kaffrine, sera évaluée en fin décembre. Pour capitaine Dièye, cette initiative vise à faire revenir les arbres dans les champs et à freiner l’érosion du sol. «C’est une activité de six jours qui nous a permis d’aller dans les champs, y trouver les producteurs afin de leur expliquer le véritable sens et l’importance de la régénération naturelle assistée, ainsi que l’intérêt de l’arbre dans la fertilisation du sol», a-t-il dit. Il appelle les populations à faire davantage preuve de vigilance et de responsabilité. «On appelle les populations à être prudentes sur l’utilisation du feu dans la brousse afin d’éviter de provoquer des feux de brousse. Si on peut l’éviter, c’est encore mieux, pour préserver la végétation, la forêt, ce patrimoine pour l’avenir des générations à venir et la bonne alimentation des animaux.»
Correspondant

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page