Actualités

Plainte de la famille de Didier Badji auprès du Doyen des juges : Amath Suzanne Kamara, Baatou deugue et X visés

L’affaire de la mort de Didier Badji prend de nouvelles proportions judiciaires. Hier, la famille du défunt gendarme a décidé de porter ce dossier devant les tribunaux. Aussi, ses proches ont-ils décidé de porter plainte au cabinet du Doyen des juges d’instruction, Oumar Maham Diallo, avec constitution de partie civile, hier vendredi. Cette plainte de la famille de Didier Badji vise notamment les sieurs Amath Suzanne Camara, responsable politique de l’Alliance pour la République (Apr, pouvoir), Bah Diakhaté, qui n’est personne d’autre que le titulaire du compte Facebook répondant audit sobriquet Baatou deugue et X. Des déclarations effectuées dans des télévisions de la place constituent l’une des raisons qui ont motivé les proches de Badji à saisir le Juge d’instruction du premier cabinet du Tribunal de grande instance Hors classe de Dakar. L’«atteinte à l’image, à la respectabilité, à l’honorabilité et au professionnalisme d’un agent de l’Etat» et la «diffusion de fausses nouvelles» sont les délits visés par les parents de Didier Badji en rédigeant leur plainte.

Des avocats dont Mes Ousseynou Gaye et Patrick Kabou se sont vu confier par M. Moïse Badji, la famille et des proches de l’adjudant-chef Didier Badji, la charge de déposer une plainte contre les personnes qui sont mises en cause et tout autre individu dont l’instruction va révéler la participation aux délits précités. Tout cela dans l’espoir que les services du Parquet vont s’attacher probablement à agrandir le champ des poursuites.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page