Actualités

Protection des données personnelles : Des citoyens font part de leurs préoccupations grandissantes

Au cours du troisième trimestre de l’année 2021 et conformément à son programme annuel d’activités, la Commission de protection des Données Personnelles (CDP) a traité 43 dossiers dont 30 déclarations et 13 demandes d’autorisation.

Après délibération des Commissaires de la Session plénière, la Commission de protection des Données Personnelles (CDP) a publié un avis trimestriel qui décrit la situation actuelle de la protection des données personnelles au Sénégal. La Commission de protection des Données Personnelles (CDP) a traité 43 dossiers dont 30 déclarations et 13 demandes d’autorisation. A l’issue de la seule session plénière tenue ce trimestre du fait de la Covid 19, vingt-sept (27) récépissés de déclaration et dix (10) autorisations ont été délivrés. Par ailleurs, la Commission a décidé de sursoir à l’examen de cinq (05) dossiers et a interdit la mise en œuvre d’un (01) traitement.

La CDP a recueilli des plaintes et rendu visite à des acteurs clés dans le cadre de la protection des informations nominatives au Sénégal. Les plateformes de la CDP (Twitter et Facebook notamment) ont reçu beaucoup de signalements et d’interpellations durant les trois derniers mois. Plusieurs saisines étaient liées à la vidéosurveillance, au droit d’opposition, à la collecte de données par les vigiles à l’entrée des immeubles, à la publication par Air Sénégal sur internet de la liste des lauréats du concours de pilote, à l’inquiétude de plusieurs citoyens qui ont scanné et envoyé au ministère de la santé leurs données personnelles sans suite et sans visibilité, et à l’activation par Orange de la géolocalisation lors des opérations d’argent avec une nouvelle mise à jour des conditions d’utilisation de l’application Orange Money. Le vol de données personnelles et de sextorsion ont également été enregistrées sur nos plateformes. Une saisine importante a aussi concerné la préoccupation grandissante des citoyens face aux écoutes et surveillance téléphoniques, souligne l’avis trimestriel.

La CDP est une autorité administrative indépendante, instituée par la loi n° 2008-12 du 25 janvier 2008, est chargée de vérifier la légalité de la collecte et du traitement des données personnelles des sénégalais et d’assurer que toutes les précautions sont prises pour qu’elles soient sécurisées.

Partager

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page