Politique

Retard dans les chantiers des universités : Mary Teuw Niane bat en touche les accusations de Cheikh Oumar Hanne

Accusé par son successeur Cheikh Oumar Hanne, d’être à l’origine des retards des chantiers des universités, l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur bote en touches ces allégations avant d’apporter des preuves.

« Ce dossier sur l’Université Amadou Makhtar Mbow (UAM) était quasiment réglé Au moment où je quittais. D’une part j’avais fait signer aux 3 sociétés membres du groupement un engagement à livrer les travaux avant octobre 2018. Lorsqu’ils ne l’ont pas fait, j’ai saisi la Dcmp pour résiliation. En Janvier 2019, ils m’ont donné leur accord et ont envoyé leur demande au ministre du Budget d’alors pour qu’il prenne l’arrêté de résiliation », a dit M. Niane dans le journal Direct News.

Cheikh Omar Hanne quand il est venu, au lieu de continuer la procédure de résiliation, il s’est mis dans une autre posture. « Si vous revisitez les émissions télé, vous verrez que lorsqu’il visitait les chantiers, il était avec Adama Bictogo. Il paraît qu’ils ont été au Maroc et en Côte d’Ivoire ensemble ».

A en croire Mary Teuw Niane, le ministre Cheikh Oumar Hanne ne raconte que des contre-vérités. Les documents portant sur le procès de réunion et la demande de résiliation attestent que Monsieur Hanne ne fait que dans l’affabulation, dira-t-il, ajoutant que c’est gênant pour le frère de parti qu’il est ». C’est en ces termes que l’ancien ministre de l’enseignement supérieur, Mary Teuw Niane bat en brèche les propos de Cheikh Omar Hanne qui tente de l’accabler.

Invité de l’émission jury du dimanche sur I-radio, le ministre de l’Enseignement supérieur a laissé entendre que son prédécesseur n’a pas respecté ce qui a été retenu au début concernant ce projet.
pressafrik

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page