Société

Saisies: la douane intercepte des faux médicaments, de la morphine d’une valeur de 51 millions et 680 kg de chanvre indien entre Nioro et Sandiara

 Les Douanes sénégalaises ont saisi hier jeudi 11 novembre 2021 à 15h entre Touba Saloum et Darou Salam Nioro dans la forêt de Keur Madiabel, des faux médicaments, de la morphine. Ceci entre dans le cadre des opérations de bouclage des réseaux de trafic international de stupéfiants et de médicaments. La prise des agents des Douanes de la Brigade commerciale de Keur Ayip engagés dans l’opération sont précisément constituées de 4 colis de chanvre indien d’un poids total de 400 Kg pour une contre valeur estimée à 48 millions de francs CFA ; de 4 sachets de 1000 comprimés soit 4000 comprimés testés positifs à la Morphine et dont la contrevaleur est estimée à 51 millions de francs CFA et enfin de divers autres faux médicaments d’une contrevaleur de 6 800 000 de francs CFA.
 
La valeur totale de la saisie selon le communiqué du Bureau des Relations publiques et de la Communication de la DGD a près de 106 millions de francs CFA.
 
L’Unité spéciale des Douanes sénégalaises dénommée Groupement Polyvalent de Recherches et de Répression de la Fraude (GPRRF) de Thiès assure la meme source, a pour sa part, réalisé une saisie de 280 kilos de chanvre indien d’espèce BROWN à Sandiara. Le produit est conditionné en 13 ballots contenant 152 paquets au total. La contre valeur valeur du chanvre indien saisi est estimée à 41.400.000 de francs CFA.
Le convoyeur a été appréhendé dans la forêt de Sandiara en possession de la marchandise prohibée. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’individu, de nationalité malienne, attendait vraisemblablement les commanditaires pour procéder à la livraison de la drogue, lit-on dans le document.
L’enquête suit son cours en collaboration avec d’autres Forces de Défense et de sécurité pour appréhender les personnes impliquées et d’éventuels membres de ce réseau criminel, conclut le texte. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page