Le saviez vous

Sénégal; les banques de sang à sec dans presque toutes les régions

A Louga, la banque de sang est à sec. Une dame du nom de Penda Sall est morte, la semaine dernière en couches suite à une hémorragie ou un manque du liquide rouge dans la banque de sang de ladite région.

Selon L’Observateur, c’est une situation tragique qui guette malheureusement toutes les régions du Sénégal.

Dans la capitale sénégalaises, malgré les assurances du Directeur du Centre national de transfusion sanguine, Pr Saliou Diop, qui parle d’une réserve de poches pour assurer 72 heures de distribution, le manque de sang est criard. Des malades cherchent par leurs propres moyens le liquide vitale.

Dans les régions, les banques de sang ne disposent d’assez de poches pour faire face à une situation de catastrophe.

Si « aucune poche de sang n’est disponible à Thiès », Kolda « se contente d’une douzaine de poches » et Ziguinchor « pas complètement à sec ».

A Diourbel, « il n’y a pas une goutte de sang depuis 15 jours », alors que Tambacounda « souffle avec 10 poches des, groupes D+ et D-« .

Pendant ce temps, Louga « roule avec des poches loin de satisfaire les demandes », tandis que Saint-Louis « respire correctement mais craint l’après-Ramadan ».

Une alerte est lancée aux donneurs…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page