Société

Tambacounda: un talibé de 20 ans viole une fillette de 6 ans et fait le fou à la barre

Abdoulaye Dianko, âgé de 20 ans, originaire de la Gambie et établi au village de Cissé Counda dans la commune de Maka Colibantang, a comparu à l’audience de la Chambre criminelle du Tribunal de Tambacounda pour viol sur une fillette de 6 ans.

Les faits, selon le journal « L’Observateur », remontent au 21 mai 2020. Ce jour-là, les éléments de la Brigade de la gendarmerie de la localité ont été informés, par le médecin-chef du centre de santé de la ville, de la présence dans sa structure d’une jeune fille nommée L.C., âgée de 6 ans, et qui serait victime de viol.

Arrivés sur les lieux, les gendarmes ont trouvé la victime sur une table de soins, en piteux état, avec les habits tachetés de sang. Interrogée, elle a désigné le nommé Abdoulaye Dianko comme étant l’auteur des faits. Le certificat médical établi par l’homme de l’art a constaté une vulve souillée de sang, une déchirure vulvaire ainsi qu’une perforation hyménale.

Revenant sur les faits, la fillette de 6 ans a expliqué qu’elle était en train de jouer à cache-cache avec ses camarades et qu’elle était allée se cacher derrière le lit sur lequel était couché Abdoulaye Dianko. Celui-ci, sans crier gare, l’a alors saisie, l’a fait monter sur le lit, puis enlever son pagne, avant de se coucher sur elle. Sentant des douleurs après son viol, elle est allée se plaindre auprès de sa maman.

Abdoulaye Dianko a été arrêté et placé en garde à vue. Interrogé, le mis en cause a reconnu les faits en confirmant la déclaration de la victime. Par ailleurs, lors de sa comparution devant la Chambre criminelle avant-hier mercredi, l’accusé a adopté un comportement qui frise la folie et a évité de s’exprimer sur le sujet. Interpellé par le Président de la Chambre, il s’est retranché derrière un mutisme inébranlable. Dans l’impossibilité de requérir une peine, le parquet a sollicité de la Chambre criminelle la désignation d’un psychiatre pour évaluer son état de santé mentale.

La Chambre criminelle a mis l’affaire en délibéré le 23 décembre prochain.
avec pressafrik

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page