Actualités

Touba : Dame Mbodj et Cie vilipendent Macky devant Serigne Mountakha

Une délégation de la coalition « Le Peuple » composée de Dame Mbodj, Assane Diouf, Clédor Sène, Abdou Karim Guèye, entre autres, a été reçue ce samedi par Serigne Mountakha Mbacké.

Les hôtes étaient venus à Touba dans le cadre de leur tournée au niveau des foyers religieux du Sénégal. Selon des sources de seneweb, le syndicaliste et les activistes ont vilipendé le président Macky Sall devant le khalife général des mourides.

Dans son discours, Clédor Séne a magnifié le rôle joué par le patriarche de Darou Miname pour apaiser la tension lors des émeutes.

« On vient juste de m’élargir de prison avec Assane Diouf. Mais nous ne pouvons pas vous remercier assez pour tout ce que vous avez fait pour le pays. Tout le monde était inquiet face à la tournure de la situation. Même en prison, j’avais peur lorsqu’on regardait la télévision« , a-t-il déclaré au khalife.

Abondant dans le même sens, Dame Mbodj a magnifié aussi le rôle joué par le chef religieux pour faire revenir le calme. Selon le célèbre syndicaliste, tout le peuple est content et fier de Serigne Mountakha Mbacké. « Que quiconque termine son mandat, parte pour conserver la cohésion sociale du pays. La légalisation de l’homosexualité est agitée partout dans le monde. Mais cette pratique n’est pas conforme à nos réalités et aux legs de nos érudits dont vous faites partie des conservateurs. Nous sollicitons vos prières pour parer à tout cela », a exhorté Dame Mbodj devant le khalife.

Selon des témoins de l’audience câblés par Seneweb, Assane Diouf a présenté ses plates excuses au khalife dès l’entame de son discours. Le dernier orateur a expliqué les motifs de ses propos injurieux.

« Mbacké, je vous demande pardon ! Même si vous n’avez pas entendu mes propos virulents, certains Sénégalais les ont entendus. Mais j’avais tout simplement le cœur meurtri à cause de nos dirigeants. Nous n’avons que le Sénégal où nos familles vivent, mais des hommes venus de nulle part nous gouvernent dans des conditions difficiles« , a-t-il détaillé avant de solder ses comptes avec le président Macky Sall.

Face au khalife des mourides, l’activiste a pris la défense d’Ousmane Tounkara arrêté récemment pour « terrorisme et menaces de mort ».

« On m’avait accusé de terroriste pour pouvoir me rapatrier. Mon camarade Ousmane Tounkara risque de subir la même chose alors que toutes les accusations portées sur lui, ne sont pas avérées. Nous sollicitons vos prières pour qu’il rejoigne son épouse et ses 05 enfants« , sollicite Assane Diouf auprès du chef religieux.

En guise de réponse, le khalife a rassuré ses hôtes. Il a dit avoir bien compris leur message, avant de leur recommander de toujours mener leurs actions dans la paix.

La délégation de la coalition « Le Peuple » va se rendre à Léona niasséne, à Médina Baye et auprès d’Imam Alioune Badara Ndao. Elle est attendue ce dimanche auprès du khalife des layènes et au niveau de l’église.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page