Actualités

Tourisme – Reconquête du marché allemand : Le premier vol charter atterrit à l’Aibd – Lequotidien

 Après le vol charter en provenance de Londres la semaine passée, l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (Aibd) a accueilli hier, un autre vol charter en provenance de l’Allemagne. Avec ces vols, la destination Sénégal est désormais très prisée, car il y a de cela 15 ans que le Sénégal n’a pas accueilli un vol direct venant d’Allemagne.

Par Alioune Badara CISS(Correspondant) – Le Sénégal est une destination sûre. Il a reçu cette année, six destinations qui avaient cessé de venir au Sénégal. C’est le cas du vol charter en provenance d’Allemagne, qui a atterri hier à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (Aibd). Ceci, une semaine juste après le vol charter en provenance de Londres. Un vol charter très important pour le Sénégal, a souligné Askin Demir, Directeur général de Las (Limak-Aibd-Summa), société gestionnaire de l’Aibd. «Les six autres destinations, c’étaient des destinations touristiques. Donc, cela confirme qu’il y a une forte demande pour la destination Sénégal. J’espère que cela va continuer. Aujourd’hui, c’était un vol partagé et cette année, nous sommes dans les statistiques de 2019, c’est rare dans les aéroports internationaux, surtout ceux de la sous-région ou en Europe, et nous, on tourne avec 2 à 3% de plus. Le mois d’octobre, nous avons fini avec 2,100 millions de passagers. Nous envisageons de finir l’année dans les environs de 2,5 millions de passagers», a déclaré Askin Demir.

Ces chiffres pourraient connaître une hausse, car selon le Directeur général de Las, les objectifs pour 2023, «c’est d’arriver à 3 millions de passagers et vu les nouvelles destinations qui s’ajoutent et les demandes pour la destination Sénégal, c’est tout cela qui permet de faire nos projections», a précisé M. Demir.
La reprise de la destination par ces vols charters montre un signe de vitalité de la destination. Une bonne nouvelle pour Papa Mahawa Diouf, Directeur général de l’Agence sénégalaise de la promotion touristique (Aspt). «C’est une bonne nouvelle que la destination Sénégal reprenne. Le Sénégal requiert de nouvelles destinations et notamment l’Allemagne. Cela faisait 10 à 15 ans qu’il n’y avait pas de vol direct qui emmène des touristes au Sénégal. C’est une excellente nouvelle, cela veut dire que le Sénégal est une destination sûre, c’est une destination qui offre des expériences diversifiées. C’est un pays de paix que les gens peuvent venir visiter avec sérénité», a souligné le Directeur général de l’Aspt.

Allègement des restrictions sanitaires à l’Aibd
Pour mieux promouvoir la destination, le Dg de l’Aspt a annoncé qu’il y a un allégement des restrictions sanitaires, parce que c’est possible de voyager en toute sécurité. «Si vous venez, on vous fait le test gratuitement, une fois arrivé à l’aéroport. Nous nous félicitons de reconquérir des marchés que nous avions perdus, c’était Londres la semaine passée, et aujourd’hui, l’Allemagne. L’Aspt a joué un rôle important dans ce retour en faisant la promotion de la destination Sénégal, de l’attractivité, mais également celle de la promotion du tourisme interne. Par rapport à ce dernier point, nous avons une satisfaction, c’est un concept qui a été mis en œuvre lors du Covid-19 et c’est le secteur privé qui exprime sa satisfaction, que de moins en moins, on peut parler de période creuse et de période pleine au Sénégal, puisque toute l’année, ce sont les Sénégalais qui occupent les hôtels», indique M. Diouf.

L’Aspt entend ainsi poursuivre cette promotion du tourisme interne, mais également la destination Sénégal à l’étranger. «Nous avons continué à conserver les marchés classiques de la destination Sénégal qui sont les marchés en Europe occidentale, mais également en Afrique. Ce qui se passe n’est pas seulement lié à l’Aspt, mais à une politique de la haute autorité de l’Etat de renforcer l’infrastructure et transformer le pays en opportunité d’investissement, mais aussi de réformer l’accès au foncier. Et toutes ces mesures concourent à faciliter l’accès à la destination», assure Pape Mahawa Diouf.

Pour Diène Ndiaye, directeur de Cabinet du ministre du Tourisme et des loisirs, la destination Sénégal est la troisième mamelle de l’économie nationale et elle porte les attentions de toutes les autorités du Sénégal. C’est à ce titre que le Pse l’a inscrite comme un secteur prioritaire.

Il a assuré également que les infrastructures que l’Etat a mises en place contribuent à améliorer la destination Sénégal.
abciss@lequotidien.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page