ActualitésJustice

Trafic de migrants : Les prévenus réclamaient 6 millions de FCfa pour partir aux USA

Trois individus ont été attraits, hier, à la barre des flagrants délits de Dakar pour association de malfaiteurs et trafic de migrants. Les prévenus, qui risquent 2 ans dont 1 an ferme, voulaient faire voyager des candidats à l’émigration aux Usa, moyennant 6 millions de FCfa.

Le trio A. J. Sow, A. Bâ et T. Gassama manque vraiment de chance. Alors que la police menait une opération dans le cadre d’une enquête relative à une escroquerie présumée portant sur 200 millions de FCfa, ils sont tombés pour trafic de migrants. En fait, quand les enquêteurs s’étaient rendus au domicile de T. Gassama pour l’appréhender, ils sont tombés sur un homme qui venait lui remettre un passeport. Après avoir cuisiné le propriétaire de ce titre de voyage, les limiers ont conclu qu’ils étaient en face de convoyeurs. Ainsi, T. Gassama a été obligé de donner le nom de ses complices notamment A. J. Sow et A. Bâ.

Traduits, hier, à la barre des flagrants délits de Dakar pour association de malfaiteurs et trafic de migrants, seul T. Gassama a clamé son innocence. A. Bâ a partiellement reconnu les faits. Se disant président d’une école de football, le sieur Bâ a révélé avoir sollicité T. Gassama en lui demandant de lui trouver des partenaires. « Six mois après, je l’ai recroisé et je l’ai relancé. Il m’a dit qu’il connaissait une personne qui organisait un festival de musique aux Etats-Unis et qui avait besoin d’accompagnants pour les artistes. Chaque candidat devait payer 6 millions de FCfa. Nous avons, en contrepartie, reçu une commission de 500.000 FCfa, chacun », a confié le prévenu. Cependant, T. Gassama a réfuté l’accusation. Le tradipraticien a déclaré qu’il voulait certes aider son gendre M. Sall à voyager, mais dans la légalité. Toutefois, il a reconnu qu’il voulait le faire passer pour un artiste alors que ce dernier est un menuisier. « J’ignorais que c’était répréhensible», s’est justifié le maitre coranique.

Désigné par le cerveau de l’affaire, A. J. Sow a déclaré, qu’en tant que représentant de Kaolack FC, il fait voyager des jeunes gratuitement. C’est à ce titre que A. Bâ, une connaissance de 15 ans, l’a sollicité. « Je lui ai dit que j’avais un frère aux Usa qui organisait un festival et il m’avait dit le groupe Étoile du Sine Saloum avait besoin d’accompagnants et j’ai fait la proposition à A. Bâ », a-t-il soutenu. Il a ajouté qu’il ne connait pas Gassama mais a plutôt traité avec le défunt frère de ce dernier.

La partie civile, M. Sall, n’a pas réclamé de dommages et intérêts puisque les prévenus lui ont restitué son argent. Il n’empêche, le parquet a requis 2 ans dont 1 an ferme et que la requalification des faits en tentative de trafic de migrants.

Pour Me Djiby Seydi, son client T. Gassama a fauté en voulant rendre service et mérite la magnanimité. Me Bocar Arfang Ndao a plaidé la relaxe des prévenus. Le jugement sera rendu le 14 juillet prochain.

Fatou SY lesoleil

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page