Accueil Actualités Un projet veut reboiser 2000 hectares de mangrove dans le Saloum et...

Un projet veut reboiser 2000 hectares de mangrove dans le Saloum et en Casamance

0

(APS) – Le projet « ALLCOT Blue carbon mangrove Sénégal » envisage de reboiser cette année 2000 hectares de mangrove dans le delta du Saloum (centre) et en Casamance (sud) pour faire revivre cet écosystème et participer à l’amélioration des conditions de vie des populations, a révélé jeudi, le commandant Modou Thiam, un de ses responsables.

« L’année dernière, nous avions pu reboiser 1156 hectares dans le delta du Saloum et en Casamance dans le cadre du ‘projet ALLCOT blue carbon mangrove Sénégal’. Et, cette année, nous avons l’objectif de reboiser 2000 hectares dans ces deux parties du Sénégal », a-t-il déclaré.

Le commandant Thiam intervenait lors du lancement de la deuxième campagne de reboisement du projet « ALLCOT blue carbon mangrove Sénégal » à Ziguinchor, en présence des élus locaux et des acteurs de développement.

C’est un projet de reforestation de la mangrove qui vise à restaurer au moins 7000 hectares dans le Delta du Saloum et en Casamance, a-t-il rappelé.

Ce projet lancé depuis l’année dernière, est accompagné par le ministère de l’Environnement et du Développement durable, la Direction des parcs nationaux, la Direction des aires marines protégées, la Direction des eaux et forêts et des populations, a-t-il ajouté.

« C’est un projet qui vise à générer des crédits carbones sur le marché international. Et, la génération de ces carbones passe par le reboisement », a dit Modou Thiam.

« Nous voulons restaurer les écosystèmes des mangroves et refaire vivre cet écosystème. Reboiser les arbres ça fait revenir la faune, la flore et participe à l’amélioration des conditions de vie des populations », a-t-il fait valoir.

Modou Thiam a fait savoir que la compagnie privée « ALLCOT » a noué un partenariat avec l’Université Assane Seck de Ziguinchor pour avoir des connaissances scientifiques solides par rapport à la salinisation du sol et à la distribution de l’eau.

« Le projet ALLCOT blue carbon mangrove Sénégal est l’un des projets les plus importants en Casamance. Avec ce reboisement de la mangrove, nous avons constaté des résultats satisfaisants. Aujourd’hui, grâce à ce projet, les espèces commencent à revenir », a salué le président du comité de gestion de kalolal Blouf Fogny et représentant de la communauté, Ousmane Coly.

« La mangrove a été dégradée en Casamance. Mais aujourd’hui avec ALLCOT, il y a une nette amélioration. Avec ce retour de la mangrove, nous pêchons des poissons et des huîtres », s’est encore réjoui M. Coly.

Article précédentNiger : les autorités « déchues » résistent, le patron de l’armée rejoint les putschistes
Article suivantVers l’électrification de 200 villages de la région de Fatick

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici