Politique

Wakhinane -Nimzath – Accusées d’avoir quitté le parti présidentiel : Des femmes de l’Apr comptent poursuivre leurs accusateurs

Les femmes de la Coalition Bby de la commune de Wakhinane-Nimzath sont très remontées. Elles ont été accusées d’avoir quitté la Coalition Bby au niveau de la commune. L’affaire s’est propagée comme de la poussière dans le département de Guédiawaye. Suffisant pour que ces dernières décident d’apporter la réplique face à cette information non fondée. «Nous sommes tristes et sidérées.

Au moment où nous sommes en train de remobiliser les instances, des personnes malintentionnées cherchent à nuire à la coalition. On fait croire  à l’opinion que nous avons démissionné du parti. Ce qui est faux. Nous sommes toujours dans le parti et dans la coalition. La preuve, vous avez vu dans cette salle toutes les femmes responsables de Bby et de l’Apr sont toutes là. Mieux, nous avons décidé de porter plainte contre ces personnes que nous avons identifiées. Nous n’attendons que le signal du chef de l’Etat. Pour les prochaines échéances, nous sommes prêtes», a laissé entendre la responsable Ana Poupaye Gomis.

Face à la presse, Halimatou Sarr, présidente du Parti de l’unité et de la solidarité/Naforé, par ailleurs chargée de la communication des femmes de Bby, dira : «C’est peine perdue. La coalition  aujourd’hui compte plus de 25 structures politiques qui sont toutes représentées. Nous assumons notre compagnonnage avec le maire Racine Talla et resterons à ses côtés jusqu’aux prochaines échéances. Comme l’a dit à ma sœur Ana, nous allons déposer des plaintes contre ces personnes mal intentionnées, qui cherchent à nous déstabiliser. Ce que nous refusons.»

D’ailleurs, ces femmes comptent resserrer les rangs. «Car nous avons toujours gagné notre commune. Certes, il y avait un problème, mais cela ne veut pas dire que la commune est affaiblie, la force est toujours là», rassure-t-elle.
latifmansaray@lequotidien.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page