Actualités

Birmanie: la culture du pavot s’envole après le coup d’État, indique l’ONU

(Rfi.fr)- La culture du pavot a explosé en Birmanie après le coup d’État militaire de février 2021, qui a effacé des années de progrès dans la lutte contre le trafic de drogues, ont alerté, jeudi 26 janvier, les Nations unies. La surface des terres utilisées pour la culture du pavot, dont sont extraits l’opium et l’héroïne, a progressé de 33% en un an, pour atteindre 40 100 hectares en 2022, selon un rapport de l’Office des Nations unies contre les drogues et le crime (UNODC), relate l’AFP.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page