Actualités

Magal de Porokhane : 1100 éléments des Forces de défense et de sécurité déployés (gouverneur)

(APS) – Au total, 1100 éléments des Forces de défense et de sécurité seront déployées pour les besoins du Magal de Porokhane (Nioro du rip) prévu le 2 février, a indiqué mercredi le gouverneur de la région de Kaolack, Ousmane Kane.

‘’Le Groupement mobile d’intervention (GMI) prévoit de mobiliser 600 éléments alors que la Gendarmerie emmènera 500 agents, ainsi que toute la logistique appropriée qui va avec’’, a déclaré M. Kane au terme d’une réunion d’évaluation des engagements pris, le 5 janvier dernier, par les différents services déconcentrés de l’Etat devant le Comité d’organisation du Magal de Porokhane.

Il a précisé que le déploiement des éléments de la gendarmerie est prévu à partir du 26 janvier. Pour les éléments du Groupement mobile d’intervention (GMI) de la Police nationale, ce déploiement se fera à partir du 30 ou le 31 janvier.

‘’Pour ce qui est du dispositif sanitaire, a-t-il indiqué, la dotation en médicaments, est passée, cette année en valeur de 12 à 15 millions de francs CFA’’.

Il est aussi prévu, dans ce volet sanitaire l’installation de 25 postes médicaux avancés (PMA) et trois structures de référencement qui vont impliquer le Centre hospitalier régional El Hadji Ibrahima Niass de Kaolack, le Samu régional et le Centre de santé de Nioro du Rip.

‘’Ce, dispositif vient s’ajouter à la mobilisation de 200 personnels de santé dont 135 agents, a-t-il encore souligné, en présence du président du comité d’organisation du Magal de Porokhane, Serigne Bassirou Mbacké.

Par rapport à l’approvisionnement en eau, il a indiqué que ‘’le nombre de camions citernes a été revu à la hausse ».

Concernant la fourniture correcte de l’électricité, a-t-il encore précisé, ‘’il y a une maintenance des installations qui va se faire et sur l’assainissement, de la cité, des interventions sont prévues avec l’Unité de coordination de gestion des déchets solides (UCG)’’.

Pour ce qui est de la qualité des réseaux de télécommunications, des assurances ont été données par les services concernés, a déclaré M. Kane.

Le président du comité d’organisation du Magal de Porokhane, Serigne Bassirou Mbacké, a salué les ‘’bonnes dispositions’’ prises par les services de l’Etat pour la tenue de cet évènement religieux.

‘’La plupart des engagements pris par les services de l’Etat ont été satisfaits, même s’il reste certaines choses à faire. Nous sommes satisfaits des dispositions prises pour la sécurité ’’, a ajouté le chef religieux.

Plusieurs chefs de services ont pris part à cette réunion d’évaluation des préparatifs du Grand Magal de Porokhane, un évènement religieux initié en hommage à Sokhna Diarra Bousso, mère de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page