Actualités

Constat – Succession à la tête de l’Afp : Moustapha Niasse maintient toujours le suspense – Lequotidien

Il faudra attendre encore pour connaître le nom du futur successeur de Moustapha Niasse à la tête de l’Alliance des forces de progrès (Afp). Le patron de cette formation politique, membre de la Coalition Benno bokk yaakaar (Bby), a soutenu que ce changement à la direction de l’Afp ne s’opérera qu’à l’issue d’un congrès.

Par Justin GOMIS – Le successeur de Moustapha Niasse à la tête de l’Alliance des forces de progrès (Afp) ne sera pas connu de sitôt. Le leader de l’Afp entretient toujours le flou autour cette question. Lors des «Causeries du mois» de ce parti, organisées par l’école du parti,  Moustapha Niasse a encore laissé entendre que sa succession ne se fera qu’au cours d’un congrès. Mais comme  il l’avait annoncé l’année dernière, lors de l’anniversaire du parti, il n’a toujours pas retenu  de date pour ce congrès. Le congrès de l’Afp reste encore un mystère.

Cependant, leader de l’Afp a tenu à rassurer qu’il n’a pas de dauphin. «Je n’ai pas de prétendant. C’est au parti de choisir par le  congrès. Le parti n’a pas d’autre Secrétaire général. Le moment venu, je vais partir, mais c’est au congrès de choisir. Il y a, au moins, 39 ou 50 personnes qui peuvent remplacer le Secrétaire général», a dit Moustapha Niasse.

Selon toujours le leader de l’Afp, leur parti nourrit toujours l’idée d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixées depuis sa création. «L’Afp est une entité démocratique qui évolue dans le temps et dans l’espace avec des idées, des principes, des procédures et des objectifs, le tout reposant sur le verbe et l’action. Voilà pourquoi le 10 novembre, au cours du Secrétariat permanent exécutif (Spe), il a été exprimé que nous devrions, par rapport aux échéances que nous attendons pour février 2024,  dialoguer directement avec le Peuple sénégalais, l’écouter, l’entendre, le comprendre et tenir de ce qu’il pense et de ce qu’il espère pour continuer notre marche vers les objectifs que nous visions  depuis 1999», a fait savoir Moustapha Niasse. Avant de magnifier l’idée de la causerie du mois. «Elle  est venue d’un souci de méthode pour canaliser, en notre sein, notre parti pour continuer de lui donner un contenu pratique et pragmatique, pédagogique et politique à bon  escient, en partant des réalités continuelles et quotidiennes, locales du Peuple sénégalais dans sa vie de tous les jours et dans l’espérance qui l’anime, améliorer ses modes de vie et l’amener, dans l’unité et la conservation, à un Sénégal de paix et d’unité qui va vers son destin», a expliqué le patron de l’Afp.

«Dans un contexte où les tensions sont notées sur la scène internationale et qui ont rejailli sur le continent africain, particulièrement dans notre  sous-région. Notre parti, l’Afp, a le devoir de jouer sa partition dans les enjeux capitaux que sont le développement, la stabilité, la cohésion et la sécurité de notre pays.»
Mais malgré ces ambitions politiques, le leader de l’Afp confirme l’ancrage de sa formation politique dans la Coalition Benno bokk yaakaar (Bby). «Je vais réaffirmer ici, au nom de tous les camarades, l’ancrage  de l’Afp dans le Benno bokk yaakaar», a clarifié l’ancien président de l’Assemblée nationale, selon qui, le chef de l’Etat lui a confié la réforme de cette coalition présidentielle.

Par ailleurs, le leader de l’Afp’ a annoncé le renouvellement des instances de base de leur parti depuis les cellules jusqu’au niveau national. «C’est un programme qui se déroule étape par étape, de manière méthodique et conformément au règlement intérieur du parti. Dans quinze jours, toutes les cellules recevront déjà leur quota de cartes», a annoncé Moustapha Niasse, qui a pris la décision de ne pas vendre les cartes, mais de les distribuer gratuitement aux militants. «L’Afp a pris la décision d’offrir à ceux qui en sont membres et qui seront préalablement identifiés  comme membres de l’Afp. Tout adhérent de l’Afp, la carte lui sera remise tout en veillant à ce que tout soit mené de façon méthodique», a-t-il souligné.
justin@lequotidien.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page