EducationPolitique

PSE-VERT – Embellissement de l’environnement scolaire : L’école veut améliorer son cadre

lequotidien

L’amélioration de l’environnement a fait l’objet d’une rencontre qui a réuni les ministères de l’Education nationale, de l’Ur­ba­nis­me, du logement et de l’hygiène publique, et de l’Environnement et du développement durable. L’objectif est d’appliquer la directive du président de la République pour la mise en œuvre du Pse vert dans les établissements scolaires.

L’amélioration de l’environnement des établissements scolaires était au centre d’une réunion interministérielle aux sphères ministérielles de Diamniadio. Le ministre de l’Education nationale et ses collègues de l’Urbanisme, du logement et de l’hygiène publique, et de l’Environ­nement et du développement durable se sont penchés sur les stratégies à mettre en œuvre pour réaliser le Pse-vert dans les établissements scolaires. Selon le ministre de l’Education nationale, l’environnement scolaire constitue un intrant de qualité dans l’amélioration des rendements scolaires. «Pour l’atteinte des objectifs liés à la qualité et à la promotion de l’accès, les enseignements doivent se dérouler dans un environnement sain et un cadre de vie agréable», soutient le ministre de l’Edu­cation nationale. Mamadou Talla s’est félicité de l’adhésion des autres ministères à ce projet. Il a aussi indiqué qu’une feuille de route est déjà établie afin que dans les plus brefs délais, l’environnement scolaire puisse être considérablement amélioré. Plusieurs activités de reboisement et d’embellissement entre autres sont prévues.
Par ailleurs, le ministre de l’Urbanisme, du logement et de l’hygiène publique a rappelé que son département à un volet important en ce sens avec le programme zéro déchet. Pour ce faire, il a promis d’accentuer les efforts en vue de rendre opérationnel une «tryptique» d’actions : désencombrer, nettoyer, mais surtout aménager. Abdoulaye Sow a aussi fait savoir que son ministère entend initier une journée de nettoiement qu’il compte également inclure dans les écoles. Abondant dans le même sens, le ministre de l’Environnement et du développement durable, Abdou Karim Sall, a déclaré qu’il mettra en action tous ses services déconcentrés pour accompagner le projet «si cher au président de la République».
Le ministre de l’Education nationale et ses collègues ont invité toute la communauté éducative à se mobiliser autour du projet pour que les quartiers, les villes et les villages soient également propres pour offrir aux élèves un cadre propice aux enseignements-apprentissages.
Le plan Sénégal émergent-vert est une directive du président de la République Macky Sall, lors du Conseil des ministres du 18 novembre 2020. Au cours de la rencontre, un groupe interministériel de travail a été créé pour mettre en place un projet fédérateur.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page